Fédération des Associations Actives de Belgique

Recherchez dans le site

Archives

Bureaux

Rue des Palais 127,
1030 Schaerbeek
Tel: +32 2 212 19 00
GSM : +32 483 05 77 46
info@fedactio.be
Rue jumet 175,
6030 Marchienne au Pont
Tel: +32 71 13 80 30
GSM : +32 472 854368
hainaut@fedactio.be
Rue de Fexhe 26,
4000 Liège
Tel: +32 4 233 54 52
liege@fedactio.be
Victor Roosensplein 7
2170 Merksem
Gsm: +32 488 10 59 38
Fax: +32 2 212 19 03
antwerpen@fedactio.be
Martelarenlaan 46
3500 Hasselt
+32 11 43 64 05
Fax: +32 11 43 65 40
limburg@fedactio.be
Kartuizerlaan 107
9000 Gent
+32 483 65 18 59
gent@fedactio.be

Fedactio organise une conférence sur les droits humains en période de COVID-19

Share it:

Le vendredi 18 décembre 2020, Fedactio a organisé une conférence online sur « Les droits humains en période de COVID-19 ». Le sujet a été abordé sous différents angles comme les violences intrafamiliales, le bien-être en maison de repos, la restriction des libertés fondamentales, ou encore les conséquences du confinement chez l'enfant.


Lien vers la vidéo de la conférence -> https://youtu.be/db1Irtyn43g

L'évènement qui accueillait une cinquantaine de participants a donné la parole à différents intervenants :

Mme Olivia Venet, Présidente de la Ligue des droits humains, nous a tout d'abord parlé de la restriction des droits fondamentaux d'un point de vue général, et des risques que peuvent entrainer des mesures liberticides sur le long terme.

Ensuite, M. Philippe Hensmans, Directeur général d'Amnesty International Belgique francophone a abordé la question du bien-être en maison en repos en présentant le dernier rapport sur la question réalisé par son organisation.

Puis nous avons donné la parole à Mme Séverine Laurent, Coordinatrice du Déclic Chimay-Thuin, un service ambulatoire pour femmes victimes de violences. Elle nous a exposé les obstacles que les victimes peuvent encourir en cette période particulièrement et les difficultés accrues pour leur venir en aide.

Enfin M. Bernard De Vos, Délégué général aux droits de l'enfant, nous a exposé les conséquences du confinement sur les jeunes, notamment dans la poursuite de leur cursus scolaire.

Le programme s'est terminé par une séance de questions-réponses.

En conclusion tous étaient d’accord pour dire que la crise COVID a été le révélateur des dysfonctionnements de notre société et n’a fait qu’accentuer des violences et discriminations déjà présentes. Restons vigilants et gardant à l’esprit que les droits humains ne sont pas définitivement acquis, mais un combat de tous les jours.

Nous remercions chaleureusement les participants, et plus particulièrement nos intervenants.
Share it:
Next
This is the most recent post.
Previous
Article plus ancien

Bruxelles

Dialogue et Cohésion sociale

Droits humains et Solidarité

Femmes et société

Jeunesse et Éducation

Post A Comment: