Fédération des Associations Actives de Belgique

Suivez-nous

Nombre de pages vues

Blog Archive

Recherchez dans le site

Bureaux

Victor Roosensplein 7
2170 Merksem
Gsm: +32 488 10 59 38
Fax: +32 2 212 19 03
antwerpen@fedactio.be
Martelarenlaan 46
3500 Hasselt
+32 11 43 64 05
Fax: +32 11 43 65 40
limburg@fedactio.be
Kartuizerlaan 107
9000 Gent
+32 483 65 18 59
gent@fedactio.be
Rue jumet 175,
6030 Marchienne au Pont
Tel: +32 71 13 80 30
GSM : +32 472 854368
hainaut@fedactio.be
Rue de Fexhe 26,
4000 Liège
Tel: +32 4 233 54 52
liege@fedactio.be

Banner

Banner

Des étoiles plein les yeux au gala de l’IFLC à Forest National

Share it:

Le samedi 4 juin, Forest National a accueilli, pour la deuxième année consécutive, le gala de la 14ème édition du Festival International de la Langue et de la Culture,  qui s’est tenu sous le slogan « Colors of the World ».

Après de multiples représentations dans plus de 30 pays différents à travers le monde, de l’Australie aux États-Unis et des Philippines au Brésil, en passant par l’Éthiopie, plus de 400 enfants en provenance de 50 pays différents ont offert un spectacle exceptionnel orné de chants, de poèmes et de danses folkloriques pour soutenir la diversité, patrimoine commun de l’humanité. L’événement, organisé sous le haut patronage de l’UNESCO, était diffusé en direct sur la Trois.

Plus de 7000 personnes ont répondu présent à l’appel de paix et de vivre-ensemble que veut promouvoir ce projet. Parmi elles figuraient le Ministre des Affaires Étrangères Didier Reynders, le Prince Laurent et sa famille, le Président de la Chambre des Représentants Siegfried Bracke, le Ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet, le célèbre basketteur d’Oklahoma City Thunder Enes Kanter et bien d’autres personnalités éminentes de Belgique et du monde.

Les célèbres Hadja Lahbib et Gene Thomas ont présenté l’événement qui reprenait des chansons en plus d’une vingtaine de langues différentes mais aussi des danses folkloriques revisitées avec des chorégraphies modernes. La soirée a été particulièrement marquée par le duo de Rica, venue des Philippines pour interpréter « Eventide » avec Ozark Henry, en hommage aux victimes du 22 mars.

Plus de 150 jeunes chanteurs et danseurs belges ont pu prendre place sur la scène de Forest National dans le cadre de deux projets Made in Belgium : la danse d’ouverture, réalisée par Patricia Wilmotte, professeur de danse dans la province du Hainaut, ainsi que le medley de Choir Battle, spécialement mis sur pied par le chef de chorale Hans Primusz et la chorégraphe Leen Bridts, ont reçu un accueil spectaculaire du public.

Un autre projet qui a été reçu par un tonnerre d’applaudissement était le duo de Jacques Brel et Zeki Müren, deux stars iconiques qui ont été représentées sur scène par Florent et Bernd avec la célèbre chanson « Ne me quitte pas – Beni terketme ». Ce projet inédit qui a conquis le public a rassemblé les deux chansons pour la toute première fois.

Amani Picci a également pris le microphone pour dévoiler son tout nouveau single « Tout peut changer » en exclusivité pour le gala de l’IFLC. Amani s’est inspiré du festival pour composer cette chanson qui fait rêver d’un monde « aux couleurs de l’humanité ».

Le Premier Ministre Charles Michel, qui n’a pas pu être présent à la soirée, a envoyé un message de soutien au projet : «  Bravo à tous ceux qui ont œuvré à la réalisation de ce spectacle. Bravo d’abord aux organisateurs de ce projet magnifique. Bravo et merci à tous les jeunes venus du monde entier qui ont beaucoup travaillé pour nous offrir ce cadeau ! ».

L’Association d’amitié belgo-turque Beltud, hôte de cet événement, a été fondée en 2010 dans le but de promouvoir le dialogue interculturel et contribuer à consolider les liens d’amitié entre les différentes communautés vivant en Belgique en utilisant la culture au sens large comme vecteur de rapprochement.

Suivez-nous sur Facebook pour plus d’infos : www.facebook.com/iflcbrussels

Share it:

Art et Culture

Beltud

Cohésion Sociale

Coleurs du monde

Gallerie

IFLC

Jeunesse

Toutes les activités

Post A Comment: