Fédération des Associations Actives de Belgique

Suivez-nous

Nombre de pages vues

Blog Archive

Recherchez dans le site

Bureaux

Victor Roosensplein 7
2170 Merksem
Gsm: +32 488 10 59 38
Fax: +32 2 212 19 03
antwerpen@fedactio.be
Martelarenlaan 46
3500 Hasselt
+32 11 43 64 05
Fax: +32 11 43 65 40
limburg@fedactio.be
Kartuizerlaan 107
9000 Gent
+32 483 65 18 59
gent@fedactio.be
Rue jumet 175,
6030 Marchienne au Pont
Tel: +32 71 13 80 30
GSM : +32 472 854368
hainaut@fedactio.be
Rue de Fexhe 26,
4000 Liège
Tel: +32 4 233 54 52
liege@fedactio.be

Banner

Banner

Bart De Wever: 'Etre à la fois flamand et turc sont des identités quisont parfaitement complémentaires'

Share it:
Notre fédération organise des rencontres dans le cadre du projet ‘Anvers 2018' afin de sensibiliser la société sur la citoyenneté active. Le nouveau chef du parti N-VA Bart De Wever était invité au programme qui a réuni plus de 150 représentants d'organisations.


Notre fédération a organisé cette rencontre à Anvers le 24 mai, avec pour invité Bart De Wever qui a expliqué sa vision et ses projets en vue des prochaines élections communales. De Wever a parlé du problème d’identité, soulignant qu’il faut changer notre compréhension de l’identité ‘flamande’, qui autrefois n’englobait pas les facettes turque, arabe ou musulmane.

De Wever a également abordé le sujet de l’emploi, exprimant qu’il est nécessaire de développer l’éducation ainsi que d’augmenter les chances de trouver un emploi. Précisant que 51% des personnes sans emploi et 67% des personnes au chômage sont d’origine étrangère, De Wever a suggéré qu’une solution à ce problème serait d’offrir de l’emploi aux femmes portant le voile islamique, en ajoutant que les limitations religieuses doivent rester modérées. Pour expliquer le terme ‘modéré’ concrètement dans ce contexte, De Wever a dit que le plus important est d’analyser chaque lieu de travail au cas par cas et établir des limitations en fonction de la situation, au lieu d’imposer une interdiction dans discussion au préalable.

« Fedactio s’adresse à toute la société »

De Wever a abordé la problématique de l’intégration : « Il faut arrêter la discrimination indirecte. La société multiculturelle est une réalité, et il faut accepter de former une entité à part entière avec chaque individu qui s’y trouve. » D’après lui, les activités de citoyenneté active sont pionnières dans le dialogue et aident à construire des ponts entre les communautés autochtones et les immigrés.

« Fedactio est comme le pont du Bosphore »

De Wever a déclaré que les identités turque et flamande sont parfaitement complémentaires et compatibles. Avouant qu’avant ce programme, il pensait que Fedactio ciblait uniquement la communauté turque, le chef du parti N-VA a comparé Fedactio au pont du Bosphore, remarquant que la fédération fait office de pont entre la communauté turque et les Flamands et s’ouvre à toutes communautés confondues. « Fedactio considère les valeurs de notre pays comme les siennes tout en gardant les racines de la culture d’origine »

De Wever a ensuite abordé plusieurs sujets comme l’éducation, la taxation, les entrepreneurs, les infrastructures urbaines, etc. De Wever, pris par les questions du public intéressé, a décidé d’annuler son programme suivant. Le président de notre fédération a remis au politicien un vase symbolisant l’Arche de Noé ainsi que le repas de Noé, cadeaux symbolisant la diversité et l’union.
Share it:

Anvers

Cohésion Sociale

Les activités de Fedactio

Tous

Toutes les activités

Post A Comment: