Fédération des Associations Actives de Belgique

Suivez-nous

Nombre de pages vues

Blog Archive

Recherchez dans le site

Bureaux

Victor Roosensplein 7
2170 Merksem
Gsm: +32 488 10 59 38
Fax: +32 2 212 19 03
antwerpen@fedactio.be
Martelarenlaan 46
3500 Hasselt
+32 11 43 64 05
Fax: +32 11 43 65 40
limburg@fedactio.be
Kartuizerlaan 107
9000 Gent
+32 483 65 18 59
gent@fedactio.be
Rue jumet 175,
6030 Marchienne au Pont
Tel: +32 71 13 80 30
GSM : +32 472 854368
hainaut@fedactio.be
Rue de Fexhe 26,
4000 Liège
Tel: +32 4 233 54 52
liege@fedactio.be

Banner

Banner

[Femmes à l’honneur] Nisreen El-Hashemite et la Journée internationale des femmes et des filles de science

Share it:
En cette Journée internationale des femmes et des filles de science, nous mettons à l’honneur Nisreen El-Hashemite, princesse irakienne ayant consacré sa vie à la science. 

« Nous devons encourager les filles et les jeunes femmes à poursuivre des études scientifiques et rester dans des carrières scientifiques », voici les mots de Nisreen El-Hashemite, fondatrice et présidente de la Women in Science International League (Ligue internationale des femmes de science). Elle est également la directrice générale du Royal Academy of Science International Trust (RASIT). Née dans la famille royale irakienne, La « princesse des sciences », est détentrice d’un doctorat en génétique humaine et d’un doctorat en médecine. Lorsque tout le monde lui répétait que « la science n’est pas compatible avec la royauté », elle n’a jamais baissé les bras. La Journée internationale des femmes et des filles de science, qui se déroulera le 11 février, a été instaurée en 2015 quand l’Assemblée générale des Nations unies a décidé de reconnaître les femmes et les filles présentes dans la science, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques (STIM). L’objectif était de se focaliser sur la parité hommes-femmes, de s’assurer que les filles puissent bénéficier d’un enseignement et d’augmenter les possibilités pour les femmes de travailler dans le domaine des STIM. Nisreen El-Hashemite est donc un bon exemple à suivre, elle qui défend l’égalité des sexes dans les sciences et qui encourage les jeunes filles et les femmes à persévérer dans ce domaine. RASIT, son ONG, s’engage à soutenir le développement durable et à promouvoir l'excellence dans les domaines de l'éducation et des sciences. RASIT travaille également en collaboration avec ONU Femmes et d’autres organisations internationales. De plus, L’ONG a créé un programme spécifique dédié aux femmes et aux filles qui s’appelle « Science Princess, Global Campaign for Women and Girls in Science ». Ce programme met à l’honneur les accomplissements des femmes qui ont ouvert la voie à celles d'entre nous qui travaillent dans le domaine des sciences aujourd'hui. Selon les données de l’UNESCO, moins de 30% des chercheurs dans le monde sont des femmes. Ce pourcentage est notamment dû à des stéréotypes encore bien ancrés qui éloignent les femmes et les filles des domaines scientifiques. Parler des filles et des femmes de science signifie combler les disparités entres les sexes pour parvenir à un développement durable qui inclue l'amélioration de la santé et la lutte contre le changement climatique. L’objectif principal reste de voir plus de femmes réussir dans le domaine scientifique et qu’elles aident à rendre le monde durable. En effet, avoir plus de femmes ou de jeunes filles dans les domaines scientifiques et de recherche pourrait accélérer les choses. Comme l'a dit la princesse Nisreen : « Les sciences constitue la base de nombreuses solutions aux défis du monde à relever. Si les femmes ne font pas partie des sciences, de la technologie, de l'ingénierie ou des mathématiques, elles seront exclues. Les sciences et la technologie représentent l'avenir, et l'avenir appartient à tous. »
Share it:

Blog

Droits humains

Education

Féminisme

Femme et société

Femmes à l'honneur

Nationale

Post A Comment: